Bilan 2014, projets 2015

Bonjour les lecteurs,

Fin d’année c’est l’heure du bilan.

Blogosphère

Niveau écriture, je vous l’accorde ce n’est pas trop ça. Seulement 7 articles écrits, c’est peu c’est vrai. Et je n’ai pas le talent de DocAdrénaline (que je remercie de m’apporter des lecteurs via son blog) ou de Jaddo. Mes narrations ne sont pas forcément passionnantes, le style n’est pas formidable, le contenu manque probablement souvent de profondeur, mais cet endroit me sert d’exutoire.

Pour 2015, j’essaierai de poursuivre les petites histoires vécues au quotidien de la vie d’un interne de médecine générale sur ce blog, en espérant avoir le temps d’écrire plus que 7 articles. De la nouveauté vous attend toutefois sur un autre blog traumedic.wordpress.com : le projet est de poster des articles sur les principales pathologies qu’on l’on peut trouver aux urgences (ou en cabinet). Si ça peut servir aux internes en garde ou aux externes, j’en serai ravi. Il n’en ai qu’au stade embryonnaire et toute recommandation de votre part ou envie d’y voir apparaitre un sujet particulier est la bienvenue. Je vous recommande d’aller lire DrAgibus qui fait un travail remarquable sur la pharmacologie et les recommandations médicales dans le but de mieux soigner nos patients.

Côté professionnel

2014 : une année de transition. La deuxième année d’internat est une année assez roulante. On prend de l’assurance avec la première année qui est derrière nous et on voit enfin le bout du tunnel. Cette année m’a permis toutefois de valider tous les stages obligatoires dans la maquette de médecine générale (médecine adulte, urgences adultes, pédiatrie/gynéco, un stage au CHU et le stage de niveau 1 chez des médecins généralistes). Mon nombre d’heure de formation théorique est largement atteint (200 heures de formation théoriqueprescrire émérite 2015 obligatoire) grâce au test de lecture Prescrire, un DU d’urgences vitales, quelques congrès, les séminaires de la faculté et les groupes de pratique. Le point noir est sur les RSCA, des récits de situations cliniques à rédiger régulièrement en faisant une recherche sur des points ayant posés problèmes…mais avec des semaines à rallonge, ce n’est pas toujours facile de trouver le temps de travailler dessus.

Projets 2015 : La Thèse!!! C’est le principal projet. Le sujet est déjà choisi, le questionnaire a été diffusé aux médecins généralistes et les premiers résultats sont apparus, mais il manque encore beaucoup de réponses. Le but est de la soutenir avant octobre, pas le choix pour la suite. Le DES de médecine générale est le second objectif. Il doit être validé en fin d’année, donnant avec la thèse le titre de Docteur en médecine spécialisé en médecine générale. Le DESC de médecine d’urgence : ça y est je suis inscrit en première année, les cours vont commencer très prochainement. Il me reste donc le stage de réanimation à faire et le SAMU qui sera réalisé normalement en post-internat. En ce qui concerne le post-internat, je vous tiendrai au courant bien sûr, pour le moment tout reste assez flou.

Activités sportives

2014 : pfiiiiou, quelle année que 2014!!!! Reprise du sport de manière régulière, ça faisait longtemps mais qu’est-ce que ça fait du bien! Inscrit dans une association de trail, il a été difficile de suivre les séances d’entrainement. Entre les gardes et le lieux de stage qui change tous les 6 mois, difficile de faire 140km en voiture juste pour 1h d’entrainement. La majorité des entrainements de course à pied était faite en solo. Qui dit reprise de l’entrainement dit reprise des courses : quelques courses de 10km, un peu plus que la course annuelle. Une belle progression sur 10km avec un meilleur temps d’environ 50 minutes (c’est pas une grosse performance je l’accorde, mais à mon niveau ça me suffit). Des courses de plus en plus longues :

  • un trail nocturne à Chartres : 14km avec beaucoup d’escaliers, ce fut difficile mais quel pied
  • mon premier marathon, le 1er marathon de Tours : un parcours assezIMG_1464 facile, très plat, mais quelle chaleur! Mon principal objectif a été réussi, le finir avant la barrière horaire. Ce fut long et très difficile, principalement par manque de préparation. Si vous vous lancez sur un marathon, faites des sorties longues en entrainement de 2h-2h30. La seconde difficulté a été de marcher trop longtemps sur la 2ème partie, du coup quasi impossible de repartir. Au final, arrivé en 5h30 avec une bonne tendinite des adducteurs.

Projets 2015 : continuer sur la même lancée me semble déjà pas mal. La tendinite 2014 m’a contraint à arrêter la course en fin d’année. La reprise est difficile. Donc dans un premier temps, retrouver un niveau correct sur 10km avant d’envisager d’autres courses. Probablement pas de marathon pour cette année, si tout va bien, ce sera plutôt du semi-marathon. Et peut être moins de course sur route pour faire plus de trail…Courses à suivre

Vie privée :

2014 fut l’année de la paternité, un petit garçon qui grandit déjà trop vite. Un beau garçon qui illumine nos journées. 2015 sera l’année du mariage, autant dire que 2015 est une année chargée, à vivre à 100 à l’heure. Vous avez été 6900 à passer ici, probablement bien moins en retirant les bots mais merci à vous, merci de venir lire mes billets et à très vite pour de nouvelles histoires.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s