Et avec ceci?

Ca fait un moment que je vois des patients, ça fait un moment que je bosse à l’hôpital. J’en ai vu des patients et pourtant ça ne m’avait pas autant marqué. Est-ce parce que cette journée était particulièrement pourrie, que pour la première fois j’ai senti le vrai coup de déprime arrivée, est-ce que c’est pour ça que je me suis rendu compte de ce que j’avais sous les yeux en permanence?

D’habitude, les patients que je vois ne connaissent pas leur traitement, alors on prend leur ordonnance, on la recopie plus ou moins bêtement, ou on fait le copier coller du traitement de sortie de l’hospitalisation de la semaine dernière. Enfin pas bêtement, on fait un minimum attention quand même, parce que les médicaments ça nous aide beaucoup. Certains ont des interactions avec les autres, certains donnent tel effet secondaire que présente justement notre patient. Parfois, le médicament a été introduit récemment, ça explique la réaction cutané qui heureusement n’est pas un Lyell. Il arrive souvent qu’on arrête un médicament, parce que poursuivre le previscan ou les anti-inflammatoires introduits récemment avec la coumadine sont visiblement nocifs pour le malade qui nous fait son hémorragie digestive. Et encore, là ça va, on peut toujours mettre la vitamine K ou le PPSB pour antagoniser, et on hydratera pour les reins ; imaginez si je parlais d’un NACO (nouvel anticoagulant oral) !!!! Oui je sais en 2015, on doit avoir un antidote, c’est-y pas génial!

Bref, aujourd’hui ça n’allait pas. Entre Gérard qui a mal au ventre, qui a le syndrome inflammatoire, la fièvre, mais c’est pas une cholécystite, le chir veut le scanner, l’interne de radio me dit non, finalement oui…ah c’est un ulcère perforé, bon bah bloc. Oui mais il est 18h, il est là depuis hier. José sa leucémie lymphoïde chronique, l’insuffisance rénale aigue avec une clairance à 11ml/min, ses 50 d’urée, l’acidose métabolique à 7,25 et peu de réserve du coup, 11 de bicar c’est pas loin au dessus des pâquerettes…devinez quoi : les néphro n’en veulent pas, l’interne de radio veut pas me faire l’écho rénale. J’ai fait au mieux, il restera probablement à l’hébergement quelques jours. L’interne de neuro n’est pas française, elle comprend mal notre langue (qui n’est pas facile au demeurant), pour un avis simple j’ai eu le droit à 19 minutes au téléphone pour un « je vois avec mon chef », finalement j’ai fait un EEG, on m’a dit qu’il serait convoqué pour une hospi, mais après résultat de l’EEG, rediscussion du dossier et changement de l’interne de neuro Pedro va en UNV (Unité Neuro-Vasculaire). Et j’ai encore quelques pépites que je me garde.

Donc à 18h, avant la fin de journée (qui ne l’était pas le temps de gérer tout ce beau monde et l’interne de garde qui arrive en retard) je vois Marguerite nonagénaire dépendante pour tout, à domicile, diabétique, qui a une érysipèle et des escarres sur la même jambe. Au moins on sait d’où vient son infection. L’état cutané est déplorable, je ne sais toujours pas jusqu’où ça va, j’ai pas eu le temps de tout faire, je verrai sur le rapport de garde de demain. J’ai discuté avec Marguerite, notamment ses traitements (pourtant je les avais sur la feuille de SOS médecin), et là le déclic.

 » J’ai du levothyrox 100 et un demi de 125 (bon elle a un peu cafouillé là mais c’est pas grave), je prends du kardegic… »

« 75??? »

« 75! du tahor, euh…40??? 40!!! (bon elle prend du 20 mais peu importe)… »

Et elle continue la liste, j’ai cru qu’elle m’annonçait sa liste de course chez le boucher, une pièce de rosbeef du 100g, ah et puis du payé, vous m’en mettez deux fois pour la journée.

Que faisons-nous de nos personnes âgées??? ils ne mangent plus. Rien d’étonnant, ils doivent prendre 15 médicaments différents, certains en plusieurs prises par jour. Au moins ça les fait boire. Enfin, ça m’étonnerait que dans les maisons de retraite en leur servant leurs médicaments, on leur demande « Et avec ceci? »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s