… et bonne année!

Le semestre aux urgences c’est prenant. Le semestre aux urgences au CHU c’est très prenant, mais passionnant! Le recrutement est grand, ce qui nous permet de voir des pathologies bénignes qui auraient pu être traitées en ville, et des pathologies plus sérieuses qui peuvent engager le pronostic vital. Et il est évident que ça ne s’arrête pas avec les fêtes de fin d’année.

Jasmine 25 ans a accouché d’un joli petit garçon il y a quelques mois. Déjà pendant sa grossesse elle se plaignait de douleurs abdominales, probablement des maux bénins liés à la grossesse…probablement. Mais après l’accouchement, les douleurs sont toujours là jusqu’à ce qu’elles s’intensifient. Arrivée aux urgences, vraiment pas fraiche! Une belle image au scanner d’un pancréas oedématié avec un épanchement péritonéal, une lipase à 3500…bref, nous voilà devant une pancréatite aigue sévère, un séjour en réa sans savoir à ce moment là comment évoluera la situation. […et Bonne année!]

Michelle 65 ans a des céphalées depuis quelques temps, par intermittence. Elle vient aux urgences après 2 épisodes convulsifs en moins de 24h : un épisode le soir, un autre dans la journée. Elle avait déjà eu des épisodes neurologiques avec une paralysie faciale il y a quelques années sans étiologie retrouvée à l’époque. Une batterie d’examen plus tard, un scanner cérébral et nous voilà devant une belle image dévoilant un volumineux méningiome, un petit séjour en neurochirurgie quelques minutes avant minuit. […et Bonne année!]

Karim 25 ans vient pour des douleurs thoraciques depuis 2 jours. Bon les douleurs thoraciques chez les jeunes, normalement ça limite pas mal les diagnotics. L’ECG n’est pas tout à fait normal : un petit sous décalage du PQ peut-être, une repolarisation un peu raide…L’interne de cardio passant par là, je profite pour avoir son avis, la description de la douleur évoque plutôt une péricardite mais je préfère avoir son avis. Une échographie de débrouillage : pas d’épanchement péricardique, un coeur qui bat bien dans son ensemble. La biologie tombe un peu plus tard : troponine 4ng/l (norme <0,04), des CPK au plafond. Une jolie myocardite pour un séjour en cardiologie […et Bonne année!]

Et je ne peux vous parler de ceux dont je ne me suis pas occupé mais qui sont passés par chez nous :

Luc qui s’est fait arraché l’oreille par le copain d’un copain avec les dents. Pas juste un bout arraché, on parle vraiment de toute l’oreille. D’ailleurs on ne sait toujours pas où est passé cette oreille. Pas mal de douleur, un traumatisme psychique important. […et Bonne année!]

Mat qui est venu en état d’ébriété visiblement avec un traumatisme de la main, peut-être drogué aussi. Il s’est énervé sur sa petite amie, puis sur l’aide-soignante qui a voulu protéger la pauvre petite. L’externe a failli s’en prendre une aussi. Je n’ai pas réussi à le calmer non plus en discutant. Il a donc fallu l’intervention des agents de sécurité, des infirmiers de psychiatrie, de l’intervention d’agent de police pour pouvoir « calmer » Mat. [et pour l’équipe soignante…Bonne année!]

Publicités

One response to “… et bonne année!

  • ... et bonne année! | Jeunes Méde...

    […] Le semestre aux urgences c’est prenant. Le semestre aux urgences au CHU c’est très prenant, mais passionnant! Le recrutement est grand, ce qui nous permet de voir des pathologies bénignes qui auraient pu être traitées en ville, et des pathologies plus sérieuses qui peuvent engager le pronostic vital. Et il est évident que ça ne s’arrête pas avec les fêtes de fin d’année.  […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s