La barbe de Dr House

Dr Housedrhouse

C’est un des petits surnoms dont on m’a affublé dans mon service. Oh ce n’est pas que je lui ressemble vraiment, je suis bien trop jeune. Le seul trait que j’ai en commun avec lui c’est la barbe.

Quand on arrive en médecine, on se voit plutôt comme un Dr Carter de la série Urgences. Le jeune médecin qui n’est pas sûr de lui, qui fait des bourdes, qui est admiratif devant son mentor. Et on se voit déjà apprendre petit à petit en regardant les confrères confirmés exercer ou en apprenant simplement de nos erreurs. Car on retient facilement de nos erreurs, ou des cas les plus marquants. Et puis un jour, on espère pouvoir avoir plus d’assurance, réussir à gérer les urgences ou les cas un peu complexes.

Les infirmières nous regardent d’un mauvais oeil comme le nouveau, le jeune docteur qui sort des bancs de la faculté, alors qu’elles ont l’expérience nécessaire, un vécu de plusieurs années de service. Ce n’est pas le « baby-doc » qui va leur apprendre le métier. Et il est alors difficile de leur faire changer d’un yota leur pratique (un ECG pour une kaliémie à 6mmol/l, mais on ne fait jamais…). Mais un jour tel Carter revenant après son internat, viendra le moment où elles auront confiance en nous, comme le praticien qui travaille avec elles main dans la main pour le bien du patient.

Vous me direz, c’est bien beau ces pensées de la jeunesse médicale mais et ce côté Dr House alors?! Certes j’ai de temps à autre émis quelques hypothèses diagnostiques assez farfelues qui bien évidemment ce sont avérées fausses. C’est peut-être de là que ce petit surnom est venu. Mais en même temps, il faut avoir l’esprit ouvert, penser aux choses un peu tordues pour ne rien exclure. Et puis il y a ces cas qui laissent perplexes, et la frustration de ne pas trouver, de ne même pas comprendre me hante.

Je trouve flatteur quelque part ce petit sobriquet qui m’a été accordé. Mais suis-je un être froid, qui gueule sur tout le monde? Je peux être un peu distant parfois c’est vrai. Mais je vais voir les patients, je les écoute et juste pour cela, ils me remercient. Je suis attentif à leur famille, je leur explique les choses, ce qui les rassure. Je ne suis pas exécrable avec mes patients…sauf cette fois où j’ai un peu gueulé sur une patiente. Faut dire qu’elle refusait de prendre mes traitements et disait que j’étais incompétent (« mais non, je ne parlais pas de vous »…- Bah tiens!). Et, elle voulait voir un vrai professionnel, un gastro-entérologue pour traiter…un reflux gastro-oesophagien! Comme si, il fallait un spécialiste pour ça…

Bon ce fut mon seul écart, mais faut pas pousser quoi! Je suis Docteur House et pas Mickey Mouse (copyright C.Hondelatte). Alors oui, j’ai une barbe à la Docteur House.

Publicités

One response to “La barbe de Dr House

  • toubib92

    Vous citez Carter et House… De mémoire ces deux personnages ont souffert de dépendance chimique à certains antalgiques… Que ce surnom vous préserve de cette addiction! Longue route à vous Cher confrère! Gardez votre humour, votre humilité, ils vous seront utiles, utiles surtout à vos patients, et feront de vous un excellent médecin!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s